Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

 Facebook

  • Sélection Store Amazon
Sweat-Shirt
"...and Justice For All"
Commander
Livre ABCs Metallica
Commander
Casquette
Damage Inc.
Commander

Through The NeverProduction: Greg Fidelman
Enregistrement: 17,18,24,25/08/2012, Edmonton et Vancouver, Canada
Masterisé par: Howie Weinberg
Artwork et photographies: Turner Duckworth
Date de sortie: 23 septembre 2013
Durée: 101 minutes
Classement ventes: -

Acheter

En attendant la composition du successeur de "Death Magnetic", les four horsemen ont décidé de tourner un film 3D. Avec "Through The Never", le groupe a réalisé un long-métrage capable d’offrir aux fans plus qu’une simple performance live filmée comme nous en avons déjà connu par le passé avec le "Live Shit" ou encore le "Cunning Stunts". Ainsi, un scénario a été ajouté : alors que Metallica joue en concert, Trip, un jeune membre du crew, est envoyé récupérer un mystérieux sac quelque part en ville. Lors du trajet, la camionnette de celui-ci est violemment heurtée par un autre véhicule et se renverse. Le héros se relève et découvre que le paysage qui l'entoure est devenu chaotique.

Quand des groupes font des films, de nos jours, ça reste très documentaire. Je ne veux pas citer de noms, mais c'est toujours l'artiste dans son avion, dans sa voiture, en train de se faire masser, de manger un sandwich, regardant par la fenêtre... Nous avons pensé que ce n'était pas très intéressant, et nous l'avions déjà fait par le passé ! Nous voulions une histoire, qui s'équilibre avec le concert. _ Lars Ulrich

Les images "live" du film proviennent des concerts ayant eu lieu au Canada en Août 2012. Comme pour "S&M", un double album a vu le jour pour marquer la sortie de ce film 3D événement. Nous comptons seize pistes, les classiques sont là même si on note l'absence de quelques poids lourds comme "Fade To Black" ou "Sad But True". "Through The Never" prend fin avec une belle interprétation de "Orion" où le son du public a été isolé, et ça fait son effet.

Track-List CD 1

01.The Estasy Of Gold
02.Creeping Death 
03.For Whom The Bell Tolls
04.Fuel
05.Ride The Lightning 
06.One
07.The Memory Remains 
08.Wherever I May Roam
(Morricone)
(Hetfield/Ulrich/Burton/Hammett)
(Hetfield/Ulrich/Burton)
(Hetfield/Ulrich/Hammett)
(Hetfield/Ulrich/Burton/Hammett)
(Hetfield/Ulrich)
(Hetfield/Ulrich)
(Hetfield/Ulrich)
02.01
06.19
04.40
03.58
06.55
08.25
05.43
06.19

Track-List CD 2

01.Cyanide
02....and Justice For All
03.Master Of Puppets
04.Battery
05.Nothing Else Matters 
06.Enter Sandman 
07.Hit The Lights 
08.Orion
(Hetfield/Ulrich/Hammett/Trujillo)
(Hetfield/Ulrich/Hammett)
(Hetfield/Ulrich/Burton/Hammett)
(Hetfield/Ulrich)
(Hetfield/Ulrich)
(Hetfield/Ulrich/Hammett)
(Hetfield/Ulrich)
(Hetfield/Ulrich/Burton)
07.02
09.19
08.26
05.14
07.23
06.22
04.40
08.28

Line-Up

James Hetfield
Lars Ulrich
Kirk Hammett
Rob Trujillo
Chant - Guitare
Batterie
Guitare
Basse

Death MagneticProduction: Metallica et Rick Rubin
Enregistrement: Sunset Sound Factory, Van Nuys, USA
Masterisé par: Greg Fidelman et Ted Jensen
Artwork et photographies: Andy Grimshaw et Anton Corbijn
Date de sortie: 12 septembre 2008
Durée: 74 minutes
Classement ventes: 1

Acheter

"St.Anger" devait être l'album de la réconciliation de Metallica avec ses racines. Il n'en a rien été, des choix bien trop risqués et regrettés ensuite par les membres. Ce n'est pas nouveau, la sortie d'un nouvel album des four horsemen suscite toujours une grande attention avec toutes les interrogations qui vont avec. Que vont-ils nous inventer cette fois-ci ? Peut-on encore espérer un retour aux sources ? Pour ce neuvième album studio, le groupe a mis les petits plats dans les grands. En commençant tout d'abord par mettre un terme à sa collaboration avec Bob Rock, producteur des californiens depuis presque 20 ans. C'est Rick Rubin qui reprend les manettes.

Il nous fallait avancer et passer à autre chose. Cette décision a d'ailleurs été prise en moins de cinq minutes, et la décision de travailler avec Rick a été prise à la sixième. _ Lars Ulrich

Nous aimons tellement ces albums (ceux des années 80), que nous sommes effrayés de nous en approcher à nouveau, de faire un nouvel album qui soit trop ressemblant et du coup qui aurait gâché leurs qualités. _ Lars Ulrich

Il semblerait que Rick Rubin ait réussi à convaincre les inventeurs du Trash Metal de revenir sur leur passé musical et de s'en influencer. Cinq ans après le très discuté "St.Anger", ce neuvième album était perçu par de nombreux fans comme celui de la dernière chance. Les amoureux de la période pré-Black Album devraient trouver leur bonheur, mais à vrai dire, cet album conviendrait à tous les fans du groupe, quelque soient leurs périodes discographiques favorites. En effet, nous n'avons pas affaire à un simple retour aux sources, mais plutôt à un grand mélange de tout ce que le groupe a pu sortir jusqu'à présent.

Les premières secondes de cet album débutent avec des battements de coeur comme pour signifier la renaissance du groupe. Une intro précède le riff ravageur de "That Was Just Your Life", à l'instar de "Battery" ou de "Blackened". La semi-ballade est un des ingrédients principal qui composaient les premiers albums, "The Day That Never Comes", placée en quatrième position, s'est donc naturellement inspirée de "One". Toutefois, ce titre n'échappe pas à ce qui semble être la nouvelle politique du groupe depuis cinq ans: les structures à rallonge. Les morceaux auraient assurément été plus efficaces s'ils avaient été amputés d'une ou deux bonnes minutes. L'instrumental "Suicide & Redemption" est le premier depuis 1988. Autre point de ressemblance avec les albums qui ont fait la gloire de Metallica, un titre rapide qui clôture le disque avec "My Apocalypse". "Death Magnetic" est pour beaucoup considéré comme l'album qui devait voir le jour après "...and Justice For All".

Track-List

01.That Was Just Your Life
02.The End Of The Line
03.Broken, Beat & Scarred
04.The Day That Never Comes
05.All Nightmare Long
06.Cyanide
07.The Unforgiven III
08.The Judas Kiss
09.Suicide & Redemption
10.My Apocalypse
(Hetfield/Ulrich/Hammett/Trujillo)
(Hetfield/Ulrich/Hammett/Trujillo)
(Hetfield/Ulrich/Hammett/Trujillo)
(Hetfield/Ulrich/Hammett/Trujillo)
(Hetfield/Ulrich/Hammett/Trujillo)
(Hetfield/Ulrich/Hammett/Trujillo)
(Hetfield/Ulrich/Hammett/Trujillo)
(Hetfield/Ulrich/Hammett/Trujillo)
(Hetfield/Ulrich/Hammett/Trujillo)
(Hetfield/Ulrich/Hammett/Trujillo)
6.40
9.44
6.25
7.24
6.35
5.42
7.40
9.48
5.12
5.12

Line-Up

James Hetfield
Lars Ulrich
Kirk Hammett
Rob Trujillo
Chant - Guitare
Batterie
Guitare
Basse

St.AngerProduction: Metallica et Bob Rock
Enregistrement: Studio HQ, San Rafael, USA
Masterisé par: Vlado Meller
Artwork et photographies: Metallica, Pushead et Anton Corbijn
Date de sortie: 05 juin 2003
Durée: 75 minutes
Classement ventes: 1

Acheter

Le début du XXIème siècle a été délicat pour Metallica. Pour commencer, le groupe a vu son image se ternir suite à l'affaire Napster, puis sont survenus coup sur coup le départ du bassiste Jason Newsted et l'entrée en cure de désintoxication de James Hetfield. En bref, trois grands coups de massue qui ont rendu plus qu'incertain l'avenir des horsemen. Ce nouvel album se devait de démontrer que le groupe n'était pas encore mort. Si l'on se réfère aux bruits qui ont couru et aux multiples rumeurs dont cet opus a fait l'objet, il s'agirait d'un retour aux sources. Pas tout fait, à en croire Lars Ulrich, "St.Anger" résulte en quelque sorte d'un mélange combinant la fougue d'un "Kill'em All" avec la technique d'un "...and Justice For All", tout ça, associé à l'expérience acquise jusqu'à aujourd'hui, mais à l'écouter, il s'avère que Metallica nous a une nouvelle fois surpris en nous proposant un ovni musical.

Cela ne remplissait pas. Nous avons essayé, mais cela n'allait pas bien. Ce n'est pas pour défavoriser Kirk ou ses capacités de guitariste, mais tous les solos que nous avons essayés ont juste affaibli les chansons. Les chansons sur "St.Anger" sont toutes basées sur l'énergie. La force dans les morceaux est exactement la même qui réside en nous-mêmes. Quatre personnes travaillant ensemble sur un but commun: créer une chanson la plus puissante possible. L'équipe est au-dessus, les individus ne sont pas importants. Il en va de même pour James: son chant est moins dans l'image d'avant. Me concernant, aucune substance de fantaisie. _ Lars Ulrich

Là où certains y voient de l'audace, de l'originalité, d'autres en revanche, parlent du plus grand raté que le monde du Metal ait connu, appuyant principalement leurs arguments sur deux points: le son de batterie et les solos de guitares. Il est vrai qu'à l'écoute, la première chose que l'on remarque, c'est ce son "particulier" résultant de la caisse claire de Lars. A peine avons-nous le temps de nous demander ce qui a bien pu passer par la tête du danois, qu'une nouvelle question nous vient à l'esprit: "Où était Kirk durant l'enregistrement des chansons ?". Aucun solo de guitare. Cet album n'est certainement pas le plus facile à écouter mais il peut s'avérer être appréciable si on prend le temps de l'écouter en essayant de comprendre la démarche du groupe.

Track-List

01.Frantic
02.St.Anger
03.Some Kind Of Monster
04.Dirty Window
05.Invisible Kid
06.My World
07.Shoot Me Again
08.Sweet Amber
09.The Unnamed Feeling
10.Purify
11.All Whithin My Hands
(Hetfield/Ulrich/Hammett/Rock)
(Hetfield/Ulrich/Hammett/Rock)
(Hetfield/Ulrich/Hammett/Rock)
(Hetfield/Ulrich/Hammett/Rock)
(Hetfield/Ulrich/Hammett/Rock)
(Hetfield/Ulrich/Hammett/Rock)
(Hetfield/Ulrich/Hammett/Rock)
(Hetfield/Ulrich/Hammett/Rock)
(Hetfield/Ulrich/Hammett/Rock)
(Hetfield/Ulrich/Hammett/Rock)
(Hetfield/Ulrich/Hammett/Rock)
5.50
7.21
8.25
5.24
8.30
5.45
7.10
5.27
7.09
5.13
8.47

Line-Up

James Hetfield
Lars Ulrich
Kirk Hammett
Rob Trujillo
Chant - Guitare
Batterie
Guitare
Basse

S&MProduction: James Hetfield, Lars Ulrich, Bob Rock et Michael Kamen
Enregistrement: The Plant Studios, Sausalito, USA
Enregistrement orchestre: Stephen P McLaughlin
Artwork et photographies: Andie Airfix et Anton Corbijn
Date de sortie: 23 novembre 1999
Durée: 133 minutes
Classement ventes: 2

Acheter

Après la sortie du double album de reprises "Garage Inc.", le groupe est à la recherche d'un nouveau défi. Lors d'une conférence de presse, en janvier 1999, les four horsemen dévoilent leur nouveau projet: S&M. Avec le chef d'orchestre Michael Kamen, qui décédera malheureusement en 2003, avait déjà contribué aux arrangements orchestraux sur le titre "Nothing Else Matters", Metallica s'apprête à fusionner la musique Heavy Metal avec la symphonie. Accompagnés de l'orchestre de sa ville d'origine San Fransisco, le groupe prend d'assaut le Berkley Community Theatre pour deux fabuleux shows.

Kamen souhaitait que les concerts se tiennent à Seattle, mais nous avons voulu que cela se passe à San Francisco, la ville dont nous sommes natifs. _ James Hetfield

Je pense que c'est une chose de laisser tomber une équipe de quatre membres. Mais s'en est une autre de laisser tomber une équipe de 108 personnes. Et certains d'entre eux pouvaient me jeter une timbale, me frapper avec un trombone, je peux tomber dans les pommes. _ Lars Ulrich

Naturellement, nous retrouvons les grands classiques comme "Master Of Puppets", "For Whom The Bell Tolls" ou "One". Cependant, nous pouvons nous demander pourquoi il n'y a pas de trace de "Fade To Black" ou de "Welcome Home", choix qui auraient semblé bien plus judicieux que "Devil's Dance" ou "Hero Of The Day" par exemple. Tous les albums ont été représentés à l'exception de "Kill'em All", fort dommage. Tant pis, en tout cas Kamen et Metallica ont réalisé un boulot merveilleux en combinant ces deux styles de musiques. Ce qui paraissait être à première vue une idée folle finit par être une idée de génie.

Track-List CD 1

01.The Estasy Of Gold
02.The Call Of Ktulu 
03.Master Of Puppets 
04.Of Wolf And Man 
05.The Things That Sould Not Be 
06.Fuel 
07.The Memory Remains 
08.No Leaf Clover
09.Hero Of The Day 
10.Devil's Dance
11.Bleeding Me
(Morricone)
(Hetfield/Ulrich/Burton/Hammett)
(Hetfield/Ulrich/Burton/Hammett)
(Hetfield/Ulrich/Hammett)
(Hetfield/Ulrich/Hammett)
(Hetfield/Ulrich/Hammett)
(Hetfield/Ulrich)
(Hetfield/Ulrich)
(Hetfield/Ulrich/Hammett)
(Hetfield/Ulrich)
(Hetfield/Ulrich/Hammett)
02.32
09.34
08.54
04.18
07.26
04.35
04.42
05.43
04.44
05.26
09.01

Track-List CD 2

01.Nothing Else Matters 
02.Until It Sleeps
03.For Whom The Bell Tolls 
04.Human
05.Wherever I May Roam 
06.The Outlaw Torn 
07.Sad But True 
08.One 
09.Enter Sandman
10.Battery
(Hetfield/Ulrich)
(Hetfield/Ulrich)
(Hetfield/Ulrich/Burton)
(Hetfield/Ulrich)
(Hetfield/Ulrich)
(Hetfield/Ulrich)
(Hetfield/Ulrich)
(Hetfield/Ulrich)
(Hetfield/Ulrich/Hammett)
(Hetfield/Ulrich)
06.47
04.30
04.52
04.19
07.01
09.58
05.46
07.53
07.39
07.24

Line-Up

James Hetfield
Lars Ulrich
Kirk Hammett
Jason Newsted
Chant - Guitare
Batterie
Guitare
Basse

ReloadProduction: James Hetfield, Lars Ulrich et Bob Rock
Enregistrement: The Plant Studios, Sausalito, USA
Masterisé par: George Marino
Artwork et photographies: Andreas Serrano, Andie Airfix et Anton Corbijn
Date de sortie: 18 novembre 1997
Durée: 76 minutes
Classement ventes: 1

Acheter

Un an après le très contesté "Load", Metallica sort un septième album studio dont le nom ne diffère pas tellement de son prédécesseur: "Reload". D'un point de vue musical, il en est tout autant. En effet, les vingt-sept chansons qui composent ces deux albums ont été écrites durant la même période. Un signe de plus, si il en fallait, qui démontre la volonté du groupe à assumer cette nouvelle orientation musicale. Un orgue de barbarie a même été utilisé sur un des titres de l'album: "Low Man's Lyrics".

"Reload" nous ressemble, il est mélodique, agressif, il y a des passages Heavy et lents, des titres qui rappellent des ballades, tout ce que nous aimons jouer mais avec, en prime quelques sons aussi bizarres que les vestes de Kirk. "Reload" est à la fois plus consistant et plus extrême que "Load". Quand on entre on studio au bout de cinq ans avec 30 chansons, on commence par enregistrer les plus faciles. _ James Hetfield

On y trouve entre autres le fabuleux "Fuel", qui deviendra plus tard un incontournable des set-lists de concerts, "The Memory Remains", un titre auquel vient s'ajouter la participation de Marianne Faitfhull, mais aussi la suite de "The Unforgiven" intitulée tout simplement "The Unforgiven II". Une chose est claire, ce n'est pas avec cet opus que Metallica se réconciliera avec les fans "des débuts".

Track-List

01.Fuel
02.The Memory Remains
03.Devil's Dance
04.The Unforgiven II
05.Better Than You
06.Slither
07.Carpe Diem Baby
08.Bad Seed
09.Where The Wild Things Are
10.Prince Charming
11.Low Man's Lyric
12.Attitude
13.Fixxxer
(Hetfield/Ulrich/Hammett)
(Hetfield/Ulrich)
(Hetfield/Ulrich)
(Hetfield/Ulrich/Hammett)
(Hetfield/Ulrich)
(Hetfield/Ulrich/Hammett)
(Hetfield/Ulrich/Hammett) 
(Hetfield/Ulrich/Hammett)
(Hetfield/Ulrich/Newsted)
(Hetfield/Ulrich) 
(Hetfield/Ulrich)
(Hetfield/Ulrich) 
(Hetfield/Ulrich/Hammett)
4.29
4.39
5.19
6.35
5.22
5.13
4.05
6.12
6.54
6.05
7.37
5.16
8.14

Line-Up

James Hetfield
Lars Ulrich
Kirk Hammett
Jason Newsted
Chant - Guitare
Batterie
Guitare
Basse

Master Of Puppets Production: Metallica et Flemming Rasmussen
Enregistrement: Sweet Silence Studios, Copenhague, Danemark
Masterisé par: George Marino
Artwork et photographies: Metallica, Peter Mensch et Don Brautigam
Date de sortie: 03 mars 1986
Durée: 53 minutes
Classement ventes: 29

Acheter

Encore aujourd'hui, cet album est connu pour être celui qui a permis aux horsemen de rentrer dans la cour des grands mais aussi pour être le tout dernier disque enregistré avec le bassiste Cliff Burton. Cet album s'inscrit plutôt dans la continuité de son prédécesseur "Ride The Lightning" puisqu'on ne perçoit pas de réelle évolution musicale. Combinant parfaitement la vitesse avec des morceaux comme "Battery" ou encore "Damage inc." et la puissance avec "The Thing That Sould Not Be", sans oublier la semi-balade "Welcome Home".

Les "Puppets", ce sont toutes ces personnes qui suivent les "Masters", les maîtres, les gouvernants, et ce sans réfléchir. Ceci est valable dans tous les domaines. Il y a aussi une interprétation qui résume la soumission et la dépendance d'un individu à l'égard de la drogue entre autres. Les "Puppets", c'est aussi cette catégorie du public, prêt à tout pour imiter ses idoles. En bien ou en mal, il s'en fout, il ne réfléchit pas. _ Lars Ulrich

De plus en plus à l'aise dans la construction des morceaux, le groupe se permet quelques largesses. "Master Of Puppets", "Disposable Heroes" et "Orion" dépassent les huit minutes. "Master Of Puppets" est considéré par beaucoup comme étant véritablement l'album de chevet de Metallica. Le groupe lui-même le reconnait, c'est l'album dont il est le plus fier. Vous l'aurez donc compris, si vous êtes fan de Metallica ou de Rock en général, vous vous devez d'avoir cet album.

Track-List

01.Battery
02.Master Of Puppets
03.The Thing That Sould Not Be
04.Welcome Home (Sanitarium)
05.Disposable Heroes
06.Leper Messiah
07.Orion
08.Damage inc.
(Hetfield/Ulrich)
(Hetfield/Ulrich/Burton/Hammett)
(Hetfield/Ulrich/Hammett)
(Hetfield/Ulrich/Hammett)
(Hetfield/Ulrich/Hammett)
(Hetfield/Ulrich)
(Hetfield/Ulrich/Burton)
(Hetfield/Ulrich/Burton/Hammett)
5.02
8.35
6.36
6.27
8.16
5.40
8.27
5.32

Line-Up

James Hetfield
Lars Ulrich
Kirk Hammett
Cliff Burton
Chant - Guitare
Batterie
Guitare
Basse