Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

 FacebookFacebookFacebook

 Sélection Store

Nouvel album de Metallica!
"Hardwired... To 
Self-Destruct"
Commander

Death MagneticProduction: Metallica et Rick Rubin
Enregistrement: Sunset Sound Factory, Van Nuys, USA
Masterisé par: Greg Fidelman et Ted Jensen
Artwork et photographies: Andy Grimshaw et Anton Corbijn
Date de sortie: 12 septembre 2008
Durée: 74 minutes
Classement ventes: 1

Acheter

"St.Anger" devait être l'album de la réconciliation de Metallica avec ses racines. Il n'en a rien été, des choix bien trop risqués et regrettés ensuite par les membres. Ce n'est pas nouveau, la sortie d'un nouvel album des four horsemen suscite toujours une grande attention avec toutes les interrogations qui vont avec. Que vont-ils nous inventer cette fois-ci ? Peut-on encore espérer un retour aux sources ? Pour ce neuvième album studio, le groupe a mis les petits plats dans les grands. En commençant tout d'abord par mettre un terme à sa collaboration avec Bob Rock, producteur des californiens depuis presque 20 ans. C'est Rick Rubin qui reprend les manettes.

Il nous fallait avancer et passer à autre chose. Cette décision a d'ailleurs été prise en moins de cinq minutes, et la décision de travailler avec Rick a été prise à la sixième. _ Lars Ulrich

Nous aimons tellement ces albums (ceux des années 80), que nous sommes effrayés de nous en approcher à nouveau, de faire un nouvel album qui soit trop ressemblant et du coup qui aurait gâché leurs qualités. _ Lars Ulrich

Il semblerait que Rick Rubin ait réussi à convaincre les inventeurs du Trash Metal de revenir sur leur passé musical et de s'en influencer. Cinq ans après le très discuté "St.Anger", ce neuvième album était perçu par de nombreux fans comme celui de la dernière chance. Les amoureux de la période pré-Black Album devraient trouver leur bonheur, mais à vrai dire, cet album conviendrait à tous les fans du groupe, quelque soient leurs périodes discographiques favorites. En effet, nous n'avons pas affaire à un simple retour aux sources, mais plutôt à un grand mélange de tout ce que le groupe a pu sortir jusqu'à présent.

Les premières secondes de cet album débutent avec des battements de coeur comme pour signifier la renaissance du groupe. Une intro précède le riff ravageur de "That Was Just Your Life", à l'instar de "Battery" ou de "Blackened". La semi-ballade est un des ingrédients principal qui composaient les premiers albums, "The Day That Never Comes", placée en quatrième position, s'est donc naturellement inspirée de "One". Toutefois, ce titre n'échappe pas à ce qui semble être la nouvelle politique du groupe depuis cinq ans: les structures à rallonge. Les morceaux auraient assurément été plus efficaces s'ils avaient été amputés d'une ou deux bonnes minutes. L'instrumental "Suicide & Redemption" est le premier depuis 1988. Autre point de ressemblance avec les albums qui ont fait la gloire de Metallica, un titre rapide qui clôture le disque avec "My Apocalypse". "Death Magnetic" est pour beaucoup considéré comme l'album qui devait voir le jour après "...and Justice For All".

Track-List

01.That Was Just Your Life
02.The End Of The Line
03.Broken, Beat & Scarred
04.The Day That Never Comes
05.All Nightmare Long
06.Cyanide
07.The Unforgiven III
08.The Judas Kiss
09.Suicide & Redemption
10.My Apocalypse
(Hetfield/Ulrich/Hammett/Trujillo)
(Hetfield/Ulrich/Hammett/Trujillo)
(Hetfield/Ulrich/Hammett/Trujillo)
(Hetfield/Ulrich/Hammett/Trujillo)
(Hetfield/Ulrich/Hammett/Trujillo)
(Hetfield/Ulrich/Hammett/Trujillo)
(Hetfield/Ulrich/Hammett/Trujillo)
(Hetfield/Ulrich/Hammett/Trujillo)
(Hetfield/Ulrich/Hammett/Trujillo)
(Hetfield/Ulrich/Hammett/Trujillo)
6.40
9.44
6.25
7.24
6.35
5.42
7.40
9.48
5.12
5.12

Line-Up

James Hetfield
Lars Ulrich
Kirk Hammett
Rob Trujillo
Chant - Guitare
Batterie
Guitare
Basse